La notation des risques contractuels est un sujet d’actualité. IACCM le promeut activement. Mais comme ce sujet est relativement nouveau pour beaucoup d’entre nous, nous aurons tous quelques questions à poser. Ci-dessous nous fournissons les réponses aux questions plus habituelles sur le sujet. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à écrire dans la section des commentaires ci-dessous et je vous fournirai certainement les réponses.

1) Comment puis-je commencer avec la notation des risques du contrat?

Vous pouvez configurer votre propre système de notation, acheter un logiciel ou chercher des livres sur le sujet. La façon la plus simple de commencer est d’utiliser un outil existant tel que TRaCRs – une abréviation de «Tender Risk and Contract Review system»- disponible sur https://afitac.com/tracrs-2/.

2) Dois-je être un expert contractuel pour effectuer la notation des risques contractuels?

Pas du tout. L’objectif même de la notation des risques contractuels est d’analyser les contrats, «secs» par nature, du point de vue des utilisateurs des contrats et des situations de risques réels. Pour chaque question, TRaCRs fournit cinq réponses possibles écrites dans un langage simple. Il est beaucoup plus facile de choisir parmi plusieurs options que d’avoir à décrire un risque à partir de zéro. Le rapport que vous obtiendrez de TRaCRs vous aidera à fournir une appréciation solide sur votre contrat à votre conseil des risques de façon professionnelle et ciblée. Dans un proche avenir, nous essaierons d’inclure plus de conseils dans le système et nous ferons certainement plus de publications sur le sujet. Nous vous recommandons de nous suivre sur LinkedIn ou directement sur notre blog www.afitac.com.

3) Est-ce que la notation des risques contractuels est quelque chose pour les grandes entreprises multinationales ou pour les PME?

C’est quelque chose d’extrêmement utile pour les deux. Les grandes multinationales ont généralement leur propre département des risques. Ils ont bien évidemment mis en place un questionnaire d’évaluation des risques. Pour les petites et moyennes entreprises, un système pré-formaté comme TRaCRs peut être d’une grande aide pour ne pas réinventer la roue. Nous avons fait une publication à ce sujet: Gérez vos risques comme “les grands”!

4) Quand puis-je considérer que mon contrat présente un risque faible ou un risque élevé?

Sur TRaCRs, un score inférieur à 30 signifie que le contrat présente un risque faible. Entre 30 et 50, nous trouvons les projets avec un risque contractuel modéré. Au-dessus de 50, on peut parler d’un projet à haut risque qui devrait faire l’objet d’un suivi particulier. Pour vous donner une idée, un projet typique financé par la Banque Mondiale a obtenu un score de 25 alors qu’un projet “IPP” (independent power producer) financé par des fonds privés peut facilement dépasser 50.

5) Durant la phase d’appel d’offres, puis-je déterminer un niveau de provision basé sur la notation de mon contrat?

La règle d’or est de provisionner 1% du prix du contrat pour chaque tranche de 10 points. Cela signifie que, si votre projet obtenait un score de 30, nous vous recommandons de provisionner 3% pour les imprévus généraux liés aux risques contractuels et commerciaux.

6) La notation des risques contractuels peut-elle augmenter ma sélectivité lors des réunions «Go-No Go»?

Certainement. Vous ne pouvez probablement pas gérer tous les appels d’offres. Donc, vous devez être sélectif. Quelle meilleure façon de faire le tri que d’établir objectivement le niveau de risque de vos offres potentielles? Si le niveau de probabilité de succès est le même, le choix rationnel est d’opter pour les projets moins risqués.

7) La notation des risques contractuels peut-elle vous aider pendant la négociation?

Certainement. Il montrera les zones de risque dans le contrat que vous négociez. Cette visibilité vous donnera des cibles claires sur les points à améliorer. Si vous vous fixez le défi de toujours réduire votre score, vous êtes sur la bonne voie pour négocier des contrats équilibrés pour votre entreprise.

8) La notation des risques contractuels est-elle une affaire coûteuse?

Absolument pas. TRaCRs est un outil gratuit, disponible pour tous (aucun abonnement requis). Et ça le restera. C’est un service que nous offrons à tous ceux qui travaillent sur des contrats. Nous avons le plaisir de partager plus de 20 ans d’expérience dans la négociation et l’analyse des risques dans les contrats internationaux dans les domaines de construction, de l’infrastructure et de l’énergie renouvelable.

9) Si une question dans TRaCRs ne s’applique pas à mon cas particulier, que dois-je faire / répondre?

D’abord vous devez réfléchir si la question n’est vraiment pas applicable à votre projet. Si vous en êtes convaincu, vous pouvez simplement choisir la première réponse avec un niveau de risque 0. Pas besoin de voir un risque là où il n’y en a pas. Cela augmenterait artificiellement votre notation et, comme vous l’avez compris, plus la notation est faible, mieux c’est. Par exemple, si l’entrepreneur vient du pays où se trouve le projet, la question relative à la taxe et à l’importation ne s’applique pas.

Lorsque les réponses ne correspondent pas exactement à votre situation, nous vous encourageons à choisir la réponse qui s’y rapproche. Vous pouvez ensuite fournir quelques informations dans la case immédiatement en dessous des réponses pour expliquer votre choix et la différence avec la situation réelle.

10) TRaCRs, peut-il être personnalisé pour mon entreprise ou adapté à tous les types d’industries et d’entreprises?

Il est possible que le questionnaire actuel ne corresponde pas parfaitement aux risques auxquels votre entreprise est confrontée. Dans ce cas, vous pouvez écrire à advice@afitac.com et demander une version plus adaptée. La version actuelle est particulièrement adaptée aux travaux de génie civil, aux infrastructures et aux projets énergétiques. Vous êtes invités à proposer des questions et des réponses adaptées à votre secteur d’activité / entreprise.

C’est tout pour cette fois. Continuons d’interagir sur un sujet aussi passionnant que la notation des risques contractuels. Testez TRaCRs sur votre projet et dites-nous comment cela s’est passé et si vous trouvez le résultat utile.


Jan Bouckaert

Jan Bouckaert a 25 ans d'expérience mondiale dans la négociation et l'exécution de projets complexes de construction, d'énergie renouvelable et d'infrastructures. Il est également spécialisé dans les domaines du Contract Management, de la gestion des risques et des modes alternatifs de règlement des litiges. Jan est le fondateur d'AfiTaC, une société de conseil en matière d'appels d'offres et de contrats internationaux. Au cours de sa carrière professionnelle, il a vécu en France, en Belgique, en Égypte, en Inde et au Portugal et a travaillé pour GE Renewable Energy, Alstom Hydro, Besix/Six Construct. Il détient un MSc en ingénierie civile de l'université de Louvain (Belgique) et un MBA de l'ISEG (Portugal). Soyez la/le bienvenu(e) pour établir une connexion sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/afitac/

2 commentaires

En ce qui concerne la gestion des contrats, quelles sont les dernières évolutions et comment AfiTaC peut aider? - AfiTaC.com · 30 septembre 2018 à 21 h 24 min

[…] vos contrats, fournir une approche structurée de la gestion des risques, mettre en place un système de notation des risques contractuels et organiser ou participer à vos comités de gestion des […]

Note du Risque Contractuel pour le Client, le Contrat, le Prix et les Paiements. - AfiTaC · 22 janvier 2019 à 8 h 39 min

[…] : infra, construction, équipements clés en main, pétrole et gaz, énergie et renouvelables…. Si vous avez des questions, vous trouverez les réponses ici. Sinon, n’hésitez pas à nous […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *