EPC, acronyme de Engineering – Procurement – Construction, est un terme largement utilisé, mais pas toujours correctement, et ces trois mots ne facilitent pas forcément la compréhension.

La relation entre le Maître de l’ouvrage [ou le propriétaire] et l’entrepreneur, lorsqu’un contrat EPC est correctement établi, devrait être fondée sur ce qui suit:

  • Le Maître de l’ouvrage n’émet qu’une spécification fonctionnelle donnant les attentes générales des résultats du Contrat (notion d ‘«aptitude à l’emploi») avec des garanties de performance précises et des dommages forfaitaires pour toute insuffisance.
  • Le Maître de l’ouvrage procure substantiellement l’ensemble des travaux d’un seul entrepreneur qui fera l’intégration de toutes les fournitures et de tous les métiers nécessaires afin de terminer les travaux.
  • L’entrepreneur collecte ses propres informations pour exécuter les travaux. Toute information fournie par le Maître de l’ouvrage est donnée «à titre d’information seulement», à l’exception de données de base très limitées.
  • L’ingénierie du projet (y compris la conception) est effectuée par l’entrepreneur lui-même. Le Maître de l’ouvrage [et souvent les bailleurs de fonds/banques pour un “Financement de Projet”] ont un Ingénieur du Maître de l’ouvrage dont le rôle est limité à l’examen du progrès des travaux pour les jalons de paiement et à la non-objection plutôt qu’à l’approbation des plans et études intermédiaires.
  • L’entrepreneur a la possibilité d’optimiser le projet tant que les résultats sont conformes aux spécifications fonctionnelles et que les garanties de performance sont atteintes.
  • L’entrepreneur supporte la plupart des risques pendant la phase de construction, à l’exception des risques du Maître de l’ouvrage spécifiquement identifiés: risques imprévisibles / non assurables, risque de guerre, risque géologique au-delà d’une référence géologique, etc.
  • Une répartition spécifique des responsabilités en matière de permis est établie entre le Maître de l’ouvrage et l’entrepreneur, ce dernier étant responsable des permis de construction.
Catégories : EPC

Jan Bouckaert

Jan Bouckaert a 25 ans d'expérience mondiale dans la négociation et l'exécution de projets complexes de construction, d'énergie renouvelable et d'infrastructures. Il est également spécialisé dans les domaines du Contract Management, de la gestion des risques et des modes alternatifs de règlement des litiges. Jan est le fondateur d'AfiTaC, une société de conseil en matière d'appels d'offres et de contrats internationaux. Au cours de sa carrière professionnelle, il a vécu en France, en Belgique, en Égypte, en Inde et au Portugal et a travaillé pour GE Renewable Energy, Alstom Hydro, Besix/Six Construct. Il détient un MSc en ingénierie civile de l'université de Louvain (Belgique) et un MBA de l'ISEG (Portugal). Soyez la/le bienvenu(e) pour établir une connexion sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/afitac/

2 commentaires

Évaluation des offres EPC, appel d'offres en une ou deux étapes - AfiTaC.com · 15 janvier 2019 à 17 h 51 min

[…] “EPC ou pas EPC, c’est la question” […]

Note du Risque Contractuel pour le Client, le Contrat, le Prix et les Paiements. - AfiTaC · 22 janvier 2019 à 8 h 52 min

[…] Transférer la plupart des risques à l’entrepreneur, en utilisant surtout les contrats de type EPC. […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *